^ Back to Top

Campagne agricole 2014-2015 : 74.000 tonnes de semences seront distribuées

Les prix des semences et des engrais vont subir d’importantes baisses à partir de la prochaine campagne agricole. C’est du moins la mesure prise par le gouvernement en conseil des ministres, hier, rendue publique par le ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural, Papa Abdoulaye Seck, en compagnie de son homologue, Abdou Latif Coulibaly, porte-parole du gouvernement. 

Pour lire la suite 

OUVERTURE DE LA 15EME EDITION DE LA FIARA 2014: « Le Sénégal peut nourrir le Sénégal »

 

La 15ème édition de la Foire Internationale de l’Agriculture et des Ressources  Animales a ouvert ses portes hier, 5 mars jusqu’au 18 du même mois, offrant une note d’espoir au Ministre de l’Agriculture, Pape Abdoulaye Seck. Après un tour au niveau des différents stands, accompagné de son collègue de l’Elevage, le Ministre s’est dit « renforcé » par la qualité des produits exposés non sans déclarer être optimiste pour le devenir de l’agriculture sénégalais.

Pour lire la suite

Ces entraves à une bonne campagne arachidière

La campagne arachidière 2013-2014 avait démarré timidement sur l’ensemble du territoire, selon le constat d’une équipe du Soleil, qui a visité plusieurs localités du Sénégal. Le refrain est le même, l’implication tardive des industries de l’huilerie a eu un impact négatif sur le début de la campagne. Les huiliers estimaient, en effet, que le prix officiel de 200 FCfa était hors de leur portée.  Il a fallu un accord avec l’Etat pour qu’ils acceptent de jouer leur partition. Par ailleurs, les opérateurs privés stockeurs ont été confrontés à un problème de financement.

Pour lire la suite

« L’Etat ne peut pas laisser tomber une entreprise comme la Suneor » selon le Conseiller technique Youssou Diallo du Ministre de l'Agriculture et de l'Equipement Rural

Interpellé sur les dysfonctionnements enregistrés durant cette campagne de commercialisation de la graine, Youssou Diallo, conseiller technique numéro 1 du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural, souligne que le véritable problème réside au niveau de la Suneor qui a reçu beaucoup de dépôts à cause du manque de financement. Pour inverser la situation, l’Etat, a dit M. Diallo, est en train d’aider la Suneor à trouver encore un autre financement auprès des banques.

Pour lire la suite